UMR CNRS 5023

Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés


  • 001
  • 002
  • 003
  • 004
  • 005
  • 006
  • 007
  • 008
  • 009
  • 010
  • 011
  • 012
  • 013
  • 014
  • 015
  • 016
  • 017
  • 018
  • 019
  • 020
  • 021
  • 022
  • 023
  • 024
logo LEHNA

UMR CNRS 5023

Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes
Naturels et Anthropisés

LECRIVAIN Nathalie

Doctorant : IPE

ENTPE, Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat
CNRS, UMR 5023 - LEHNA,
Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés
3, Rue Maurice Audin
F-69518 Vaulx-en-Velin Cedex France

(+33) 04 72 04 70 42 (+33) 04 72 04 77 43

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.






  • Sujet de thèse :
    Étude de l'impact du marnage sur la mobilité et la biodisponibilité des contaminants sédimentaires de la zone littorale lacustre.

    Thématique de recherche :
    Le Lac du Bourget (Savoie, France), plus grand lac naturel français, constitue un plan d’eau d’une grande valeur écologique, sociale et économique. Sa zone littorale soutient de nombreux usages (loisirs, transports) et est également un milieu récepteur pour les polluants issus des activités anthropiques du bassin versant. Le compartiment sédimentaire de cette zone est hétérogène, tant dans son aspect multi-contaminé que dans sa structure géochimique, du fait notamment de son exposition plus prononcée à des mouvements hydrodynamiques. Le marnage artificiel du lac (effectif dès 2017) sera à l’origine d’un changement du régime de submersion des sédiments de la frange littorale. De ce fait, des paramètres clés pour le fonctionnement de la portion d’écosystème considérée sont susceptibles d’être modifiés (e.g. changements de température, variations d’oxygène dissous) induisant d’éventuels effets sur les contaminants sédimentaires (spéciation chimique, remise en suspension, biodégradation). En cas d’assèchement, le stress physique sur la faune et la flore peut s’ajouter au stress chimique dû aux contaminants présents et potentiellement relargués.
    Cette thèse repose sur deux objectifs principaux :
    Caractériser à l’échelle globale d’un lac, puis à échelle locale, la variabilité spatiale de la contamination en HAP, PCB et métaux lourds et du potentiel toxique du sédiment superficiel littoral à travers une approche de type Triade (Chapman, 2000) permettant d’intégrer la réponse biologique à l’évaluation du risque écologique de ce sédiment multi-contaminé.
    Evaluer le comportement (mobilité et biodisponibilité) des contaminants à l’interface eau-sédiment sur une zone littorale lacustre soumise au marnage.
    In the early 1980’s, the water level of Lake Bourget (France) was artificially regulated for hydroelectricity. This reduction in the amplitude of fluctuations negatively impacted the development of reed-beds. In autumn 2017, the water level was lowered in order to stimulate the growth of the reed-beds. We assume that the modifications of the physical conditions of the shallow littoral zone (water depth, oxygen content and redox potential, temperature, …) could change the mobility and bio-availability of contaminants at the water-sediment interface. As a matter of fact, whereas the sediment is generally a sink for contaminants entering the lake, it may act as a source in such changing conditions. The aim of our work is to assess the mobility and bioavailability of contaminants (heavy metals, polychlorobyphenyls, polycyclic aromatic hydrocarbons) at the sediment-water interface in Lake Bourget littoral zone subject to water level fluctuations. To have a fine and complementary vision of the multi-contamination behavior and the associated biological response, our approach include laboratory and field experiments on both benthic and pelagic compartments and at different levels of biological complexity (i.e individual and sub-cellular).
Site de la Doua
Université Claude Bernard - Lyon I
CNRS, UMR 5023 - LEHNA (Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés)
3-6, rue Raphaël Dubois - Bâtiments Darwin C & Forel, 69622 Villeurbanne Cedex
43, Boulevard du 11 novembre 1918
Plan d'accès
Tél. : (33) 4 72 43 29 53 - Fax : (33) 4 72 43 11 41
Site de Vaulx-en-Velin
ENTPE
CNRS, UMR 5023 - LEHNA (Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés)
3, rue Maurice Audin
69518 Vaulx-en-Velin
Plan d'accès
Tél : (33) 04 72 04 70 56 - Fax : (33) 04 72 04 77 43