UMR CNRS 5023

Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés


  • 001
  • 002
  • 003
  • 004
  • 005
  • 006
  • 007
  • 008
  • 009
  • 010
  • 011
  • 012
  • 013
  • 014
  • 015
  • 016
  • 017
  • 018
  • 019
  • 020
  • 021
  • 022
  • 023
  • 024
logo LEHNA

UMR CNRS 5023

Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes
Naturels et Anthropisés

ESTRAGNAT Valérian

Doctorant : E3S IPE

ENTPE, Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat
CNRS, UMR 5023 - LEHNA,
Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés
3, Rue Maurice Audin
F-69518 Vaulx-en-Velin Cedex France

(+33) 04 72 04 72 01 (+33) 04 72 04 77 43

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 



 

  • Encadrement de thèse :

    Pierre Marmonier (équipe E3S), Laurence Volatier (équipe IPE) et Florian Mermillod-Blondin (équipe E3S)

    Sujet de thèse :

    Dynamique des interactions biofilm /macro-organismes : conséquences sur les propriétés hydrauliques et biologiques de l’interface eau /sédiment.

    Thématique de recherche :

    Mon sujet de thèse en écologie fonctionnelle s'inscrit dans un objectif d'ingénierie écologique. Cette thématique vise à utiliser de concepts en écologie pour répondre à des problématiques appliquées. Dans mon cas, je m'intéresse aux interactions entre les organismes d’un écosystème, qu’elles soient trophiques (régulation bottom-up et top-down) ou non trophiques (ex : bioturbation), dans le but d'augmenter les propriétés hydrauliques de milieux aquatiques soumis à des phénomènesde colmatage biologique. Plus précisément, je travaille sur des bassins d’infiltration, ayant pour rôle la recharge d’une nappe phréatique, et qui subissent un colmatage par l’un des principaux producteurs primaires des milieux aquatiques peu profond, les biofilms. Pour tester ces concepts sur un milieu benthique et infiltrant, deux modèles biologiques sont utilisés, un herbivore gastéropode (V. viviparus) et une macrophyte (B. erecta). A travers une approche expérimentale de terrain, ces organismes seront testés in situ pour évaluer leurs rôles sur le développement des principales composantes des biofilms (algues et bactéries) et au final sur les vitesses d'infiltration au niveau de l'interface. Ses travaux s'inscrivent dans les recherches menées sur la plateforme de Crépieux-Charmy portée par la Métropole de Lyon et Eau du Grand Lyon.


    Image 1 : Herbier de Berula erecta







      
    Image 2 : Viviparus viviparus


    Image 3 : Schématisation des interactions étudiées
  • Formation :

    2014-2015 : Master 2 Ecologie, Evolution, Biométrie (EEB) à l’Université Claude Bernard Lyon 1. Mention assez bien.

    2013-2014 : Master 1 Ecosciences, Microbiologie (EM) à l’Université Claude Bernard Lyon 1. Mention assez bien.

    2009-2013 : Licence Biologie des Organismes et des Populations (BOP) à l’Université Claude Bernard Lyon 1.

    2009 : Obtention du baccalauréat scientifique spécialité biologie. Mention assez bien.



    Stages :

    Janvier à Juin 2015 : Stage au Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive (LBBE), Lyon 1 : Le rôle de la communication chimique dans le choix du partenaire sexuel chez Marmota marmota. Responsable : Dominique Allainé

    Avril à Juin 2014 : Stage au Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive (LBBE), Lyon 1 : Approvisionnement chez une espèce invasive, Drosophila suzukii : identification des sources alimentaires et conséquences sur différents traits d’histoire de vie. Responsable : Emmanuel Desouhant.

    Avril à Juin 2013 : Stage au Laboratoire d’Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés (LEHNA), Lyon 1 : Impact de la stabulation dans une enceinte agréée sur le comportement de la rainette arboricole, Hyla arborea. Responsable : Thierry Lengagne.



    Compétences :

    Lors de mon cursus universitaire et de mes stages, j’ai pu acquérir des connaissances sur les principes et les concepts de l’écologie (fonctionnelle, comportementale, chimique, microbienne …) et de l’évolution (micro- et macro-évolution). J’ai aussi acquis des compétences en biologie et dynamique des organismes à différentes échelles spatiales (de la population au paysage) via l’utilisation d’approches classiques (Capture-Marquage-Recapture) et génétiques. J’ai appris à trier et à déterminer la faune invertébrée benthique dans le but d’établir des listes faunistiques. Dans ce cadre, j’ai manipulé des indices biologiques classiquement utilisés pour évaluer la biodiversité d’un habitat (Shannon, Simpson) ou sa qualité biologique (IBGN). Je dispose aussi de compétences en chimie organique (analyse des chromatogrammes et spectres de masses issus de GC-MS lors de mon stage de M2) et en chimie inorganique (analyses colorimétriques des nutriments -nitrate, nitrite, ammonium, phosphate- lors de mon M1). Enfin, j’ai contribué à la construction de plans expérimentaux complexes définis en lien avec les questions scientifiques posées, les hypothèses testées et les analyses statistiques envisagées. Pour cela, j’ai acquis des compétences en mathématiques appliquées à la biologie, notamment sur la compréhension et la réalisation des tests statistiques via le logiciel R.

Site de la Doua
Université Claude Bernard - Lyon I
CNRS, UMR 5023 - LEHNA (Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés)
3-6, rue Raphaël Dubois - Bâtiments Darwin C & Forel, 69622 Villeurbanne Cedex
43, Boulevard du 11 novembre 1918
Plan d'accès
Tél. : (33) 4 72 43 29 53 - Fax : (33) 4 72 43 11 41
Site de Vaulx-en-Velin
ENTPE
CNRS, UMR 5023 - LEHNA (Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés)
3, rue Maurice Audin
69518 Vaulx-en-Velin
Plan d'accès
Tél : (33) 04 72 04 70 56 - Fax : (33) 04 72 04 77 43