UMR CNRS 5023

Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés


  • 001
  • 002
  • 003
  • 004
  • 005
  • 006
  • 007
  • 008
  • 009
  • 010
  • 011
  • 012
  • 013
  • 014
  • 015
  • 016
  • 017
  • 018
  • 019
  • 020
  • 021
  • 022
  • 023
  • 024
logo LEHNA

UMR CNRS 5023

Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes
Naturels et Anthropisés

MARTEL Evelyne
Maître de Conférences

Enseignant chercheur : EVZH

Université Lyon 1
CNRS, UMR 5023 - LEHNA,
Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés
6, rue Raphaël Dubois - Bât. Forel
F-69622 Villeurbanne Cedex FRANCE

(+33) 04 72 43 29 57 (+33) 04 72 43 11 41

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.




  • Mes travaux ont pour objectifs :

    - l’évaluation de l’impact du mode de reproduction et de la connectivité sur la structuration génétique des populations végétales aquatiques.
    - l’évaluation de l’impact de la restauration des écosystèmes sur la diversité intraspécifique.
    - la compréhension des processus évolutifs chez les végétaux supérieurs afin de répondre aux questions relatives à l’impact de l’hybridation sur la spéciation et sur la reconstruction des phylogénies.

    Les approches développées dans ce cadre sont principalement basées sur l’analyse de la diversité génétique et de la dynamique des populations par des méthodes basées sur des marqueurs moléculaires (microsatellites, méthodes de phylogénie moléculaire mettant en œuvre la comparaison de séquences réparties sur les génomes nucléaire, chloroplastique et mitochondrial).


    Projet en cours : REDIVEG

    Connectivité et restauration des zones humides : quels bénéfices pour la diversité génétique des populations végétales ?


    Partenaires du projet :
    Laboratoire GEPV de Lille 1,
    SAGE et Contrat de Rivière d’Ain,
    Agence de l’eau Artois Picardie,
    SAGE de la Sensée

    Le projet REDIVEG a pour objectif d’apporter des connaissances pour la gestion et la restauration de la biodiversité dans des zones humides. Il sera réalisé sur des zones humides distribuées le long de cours d'eau de deux régions (Nord-Pas de Calais et Rhône Alpes) présentant des niveaux de connectivité contrastés et sur deux espèces de plantes aquatiques (Berula erecta et Nuphar lutea) à l’aide de marqueurs moléculaires microsatellites.

    Le projet s’articule autour des trois objectifs suivants :
    - analyser et comparer le niveau de diversité génétique de cours d’eau de la région Nord Pas de Calais (dont les cours d'eau sont anciennement et fortement régulés) et de l’Ain (cours d'eau faiblement anthropisé) et de mesurer le rôle de la connectivité hydrique et de la diversité fonctionnelle des zones humides sur la diversité génétique des populations végétales,
    - mesurer le bénéfice à court et moyen termes (1 à 10 ans) des opérations de restaurations des zones humides sur les différentes composantes de la diversité génétique des populations végétales aquatiques, le long des cours d'eau concernés, puis
    - fournir des préconisations de restauration visant à optimiser l'expression de cette diversité à l'échelle des paysages.

    Cette étude pourra être valorisée en termes de gestion et de restauration de la biodiversité dans les zones humides et permettra d’établir les niveaux de vulnérabilité des différents types de zones humides en termes de diversité génétique, de définir des préconisations de gestion qui prennent en compte à la fois la diversité spécifique et la diversité génétique des populations et de hiérarchiser les opérations de restaurations en termes de bénéfice écologique pour la diversité génétique.

  • Enseignements

    Licence de Biologie :
    UE Biologie des organismes 1 (1ère année)
    UE Agriculture et agronomie (2ème année)
    UE Génétique 2 (2ème année)
    UE transversale Développement Durable (2ème année)
    UE Ecologie des communautés (3ème année)

    Licence professionnelle de Biotechnologies végétales et création variétale
    http://lpbioveget.univ-lyon1.fr/
    UE Module d’adaptation
    UE Biologie moléculaire végétale

    Responsabilités pédagogiques
    Responsable de l’UE « Biologie moléculaire végétale » (Licence professionnelle «Biotechnologies végétales et création variétale»)
    Responsable de la plateforme de TP préfa-bio (depuis 2008)
    Membre du comité de pilotage de la Licence Professionnelle «Biotechnologies végétales et créations variétales»
    Membre de la Commission Formation du département de Biologie
  • 2015 Oudot-Canaff, J., Bornette G., Vallier, F., De Wilde, M., Piola, F., Martel, E., 2015 - Genetic temporal dynamics in restored wetlands: A case of a predominantly clonal species, Berula erecta (Huds.) Coville. Aquatic Botany 126 : 7-15.

    2013 Oudot-Canaff, J., Bornette, G., Viricel, M.R., Piola, F., Mousset, S., Martel, E., 2013 - The short-term impact of wetland restoration on the genetic diversity of a predominantly clonal plant species. Aquatic Botany, 110 : 16–23.

    2011

    Puijalon S., Bouma TJ., Douady CJ., van Groenendael J., Anten NPR., Martel E., Bornette G. 2011. Plant resistance to mechanical stress: evidence of an avoidance-tolerance trade-off. New Phytologist 191: 1141-1149.

    Robert T., Khalfallah N., Martel E., Lamy F., Poncet V., Allinne C., Remigereau MS., Rekima S., Leveugle M., Lakis G., Siljak-Yakovlev S., and Sarr A. 2011 Pennisetum. In: C. Kole (ed.), Wild Crop Relatives – Genomic and Breeding Resources, DOI 10.1007/978-3-642-14255-0_13, Springer-Verlag Berlin Heidelberg. pp 217-255

    2009

    Martel E., Oudot-Canaff J., Kaufmann B., and Piola F. Characterization of polymorphic microsatellite markers from the aquatic angiosperm Berula erecta (Hudson) Coville (Apiaceae). Cited in: Molecular Ecology Resources Primer Development Consortium. 2009 Permanent Genetic Resources added to Molecular Ecology Resources database 1 January 2009-30 April 2009. Molecular Ecology Resources, 9 (5): 1375-1379.

    2005

    Bonnet C., Scappaticci G., Gerbaud O., Martel E., Prat D. 2005. Systematic position of Ophrys gresivaudanica O. Gerbaud. In : Proceedings of the 18th World Orchid Conference, Dijon, France, March, 11-20, 2005. Roguenant A., Raynal A., Prat D. (eds.), Naturalia, Paris.

    2004

    Martel E., Poncet V., Lamy F., Siljak-YakovlevS., Lejeune B., Sarr A. 2004. Chromosome evolution of Pennisetum species (Poaceae): implication of ITS phylogeny. Plant Systematics and Evolution, 249: 139–149.

    2002

    Poncet V., Martel E., Allouis S., Devos K.M., Lamy F., Sarr A., Robert T. 2002. Comparative analysis of QTLs affecting domestication traits between two domesticated x wild pearl millet(Pennisetum glaucum L., Poaceae) crosses. Theoretical and Applied Genetics,104: 965-975.

    1997

    Martel E., De Nay D., Siljak-Yakovlev S., Brown S. and Sarr A. 1997. Genome size variation and basic chromosome number in pearl millet and fourteen related Pennisetum species. The Journal of Heredity, 88: 139-143.

    1996

    Martel E., Ricroch A., Sarr A. 1996. Assessment of genome organization among diploid species (2n=2x=14) belonging to primary and tertiary gene pools of pearl millet using fluorescent in situ hybridization with rDNA probes. Genome, 39 (4): 680-687.

    1995

    Martel E., Poncet V., Panaud O. and Sarr A. 1995. Genomic relationships between Pennisetum species with 2n=2x=14 chromosomes using genomic in situ hybridization. Chromosome Research, 3: 55-56.

    1994

    Lamy F, Martel E, Ricroch A, Robert T, Sarr A. 1994. An integrated strategy, including the use of RFLP markers, to optimise the use of genetic resources of the primary gene pool of pearl millet. In: Witcombe JR, Duncan RR (eds) Use of molecular markers in sorghum and pearl millet breeding for developing countries. Overseas Development Administration, London, UK, pp 86–89

  • Chapitres d'ouvrage

    2011

    Robert, T., Khalfallah, N., Martel, E., Lamy, F., Poncet, V., Allinne, C., Remigereau, MS., Rekima, S., Leveugle, M., Lakis, G., Siljak-Yakovlev, S., Sarr, A. Pennisetum. In : C. Kole (ed.), Wild Crop Relatives – Genomic and Breeding Resources, Springer-Verlag Berlin Heidelberg. pp 217-255.

    2008
    Prat D., Martel E., Piola F. 2008. La taxinomie à la lumière de l’évolution des plantes supérieures. Dans : Peut-on classer le vivant ? Linné et la systématique aujourd’hui. D. Prat, A. Raynal-Roques, A. Roguenant (Édit.) Actes du Colloque Dijon, 31 janvier-3 février 2007 publiés sous l’égide de France Orchidées et de la Société Linnéenne de Lyon. Éditions Belin, Paris. pp 235-251.

    2003
    Martel E., and Prat D. 2003. Application of phylogenetics in plant conservation. The role of molecular and traditional tools to evaluate plant genetic resources (ASEAN-EU University Network Programme, AUNP). Bogor, September 15-18, 2003.

    1996
    Martel E. 1996. Evolution du complexe d'espèces des mils (Pennisetum sp.) : Approches cytogénétiques et moléculaires. Université Paris-Sud, Orsay.136p.

    Martel E., Lespinasse R., Sarr A. 1993. La variabilité chromosomique au sein du pool primaire des mils Pennisetum ssp. Comptes rendus de la réunion "Cytologie et Cytogénétique" (Lusignan), 22-23 Juin 1993. pp 7-11.

    1992
    Lespinasse R., Martel E., Peigne M.T., Sarr A. 1992. Hétérochromatine, chromosomes B : implication des formes sauvages du mil sur l'utilisation des ressources génétiques. In Le mil en Afrique. Publication ORSTOM 141–148.
Site de la Doua
Université Claude Bernard - Lyon I
CNRS, UMR 5023 - LEHNA (Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés)
3-6, rue Raphaël Dubois - Bâtiments Darwin C & Forel, 69622 Villeurbanne Cedex
43, Boulevard du 11 novembre 1918
Plan d'accès
Tél. : (33) 4 72 43 29 53 - Fax : (33) 4 72 43 11 41
Site de Vaulx-en-Velin
ENTPE
CNRS, UMR 5023 - LEHNA (Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés)
3, rue Maurice Audin
69518 Vaulx-en-Velin
Plan d'accès
Tél : (33) 04 72 04 70 56 - Fax : (33) 04 72 04 77 43