UMR CNRS 5023

Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés


  • 001
  • 002
  • 003
  • 004
  • 005
  • 006
  • 007
  • 008
  • 009
  • 010
  • 011
  • 012
  • 013
  • 014
  • 015
  • 016
  • 017
  • 018
  • 019
  • 020
  • 021
  • 022
  • 023
  • 024
logo LEHNA

UMR CNRS 5023

Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes
Naturels et Anthropisés

SALIS Ambre

Doctorant : E2C

Université Lyon 1
CNRS, UMR 5023 - LEHNA,
Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés
3, rue Raphaël Dubois - Bât. Darwin C
F-69622 Villeurbanne Cedex FRANCE

- +(33) 04 72 43 11 41

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.




  • Chez les oiseaux, lors du harcèlement d’un prédateur, des cris particuliers (i.e. cris de harcèlement) sont émis afin d’attirer conspécifiques et hétérospécifiques [1,2]. De récentes études, notamment sur les mésanges, ont démontré que ces cris peuvent véhiculer de nombreuses informations et feraient appel à une forme de syntaxe compositionnelle (association de plusieurs entités possédant chacune leur propre sens, créant un sens relatif à ces différentes parties [3,4]). Parallèlement à ces études sur la forme syntactique des cris de harcèlement, d’autres travaux se sont focalisés sur la communication hétérospécifique, mettant en évidence des situations et mécanismes complexes. Tous ces travaux étant très récents, à ce jour aucune équipe n’a étudié ces deux aspects simultanément. Pourtant, mettre en relation la complexité des cris à celle des relations interspécifiques pourrait aider à déterminer les mécanismes régissant l’échange d’informations et expliquer le patron de variation observé dans les échanges interspécifiques. Ma thèse a donc pour objectif de déterminer si l’utilisation de mêmes règles syntactiques dans les cris de harcèlement est un élément clé de la communication hétérospécifique. Trois axes seront explorés : relation entre personnalité et harcèlement; diversité syntactique chez les Paridés, et étude des caractéristiques impliquées dans la généralisation.
    [1] Carlson et al., 2018, Current biology [2] Hurd, 1996, Behav Ecol Sociobiol [3] Hurford, 2011 (Livre). [4] Susuki et al. 2016
Site de la Doua
Université Claude Bernard - Lyon I
CNRS, UMR 5023 - LEHNA (Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés)
3-6, rue Raphaël Dubois - Bâtiments Darwin C & Forel, 69622 Villeurbanne Cedex
43, Boulevard du 11 novembre 1918
Plan d'accès
Tél. : (33) 4 72 43 29 53 - Fax : (33) 4 72 43 11 41
Site de Vaulx-en-Velin
ENTPE
CNRS, UMR 5023 - LEHNA (Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés)
3, rue Maurice Audin
69518 Vaulx-en-Velin
Plan d'accès
Tél : (33) 04 72 04 70 56 - Fax : (33) 04 72 04 77 43