UMR CNRS 5023

Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés


  • 001
  • 002
  • 003
  • 004
  • 005
  • 006
  • 007
  • 008
  • 009
  • 010
  • 011
  • 012
  • 013
  • 014
  • 015
  • 016
  • 017
  • 018
  • 019
  • 020
  • 021
  • 022
  • 023
  • 024
logo LEHNA

UMR CNRS 5023

Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes
Naturels et Anthropisés

HERPE Léa
Stagiaire

Master 2 : E2C

Université Lyon 1
CNRS, UMR 5023 - LEHNA,
Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés
Bât. Darwin C
F-69622 Villeurbanne Cedex FRANCE

-

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.






  • Sujet de stage de Master 2 :

    Etude des activités circadiennes locomotrice et métabolique, ainsi que des variations journalières de température corporelle, chez une espèce de souris pygmée Africaine, Mus minutoides.

    Le système de déterminisme du sexe (XX/XY) est très conservé chez les mammifères et toute déviation mène généralement à la stérilité. Quelques espèces dérogent pourtant à cette règle en présentant des systèmes polygéniques, et c’est le cas chez la souris pygmée Africaine, Mus minutoides. Les mâles présentent un génotype XY, et les femelles les 3 génotypes XX, X*X ou X*Y, l’astérisque indiquant une mutation sur le chromosome X et féminisant les embryons X*Y. En plus d’être fertile, ces femelles X*Y ont été caractérisé comme plus fertile, avec plus haut taux d’ovulation et plus de petit par portée, et présentent des comportements plus agressif.

    Le but de ce travail est de compléter le phénotypage des différentes femelles de souris pygmée Africaine, Mus minutoides, par une approche comportementale, avec la réalisation d’éthogramme, et une approche physiologique, grâce à une méthode de calorimétrie indirecte et une méthode de bioénergétique mitochondriale.

    Master 2 internship topic:

    Study of locomotor and metabolic circadian activities, and daily variations of body temperature, in African pygmy mice, Mus minutoides.

    The sex determination system (XX/XY) is very conserved among mammals and any deviation generally leads to infertility. But some species deviate from this rule by presenting polygenic determination systems, and this is the case for the African pygmy mouse, Mus minutoides. Males present an XY genotype, and females 3 genotypes XX, X*X or X*Y, with the asterisk indicating a mutation on the X chromosome and feminizing the X*Y embryos. In addition to being fertile, these X*Y females have been characterized as more fertile, with a higher ovulation rate and more pups per litter and show more aggressive behavior.

    The aim of this work is to complete the phenotyping of the different females of African pygmy mouse, Mus minutoides, first by a behavioral approach, with the realization of ethograms, and then a physiological approach, thanks to an indirect calorimetry method and a mitochondrial bioenergetic method.

Site de la Doua
Université Claude Bernard - Lyon I
CNRS, UMR 5023 - LEHNA (Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés)
3-6, rue Raphaël Dubois - Bâtiments Darwin C & Forel, 69622 Villeurbanne Cedex
43, Boulevard du 11 novembre 1918
Plan d'accès
Tél. : (33) 4 72 43 29 53 - Fax : (33) 4 72 43 11 41
Site de Vaulx-en-Velin
ENTPE
CNRS, UMR 5023 - LEHNA (Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés)
3, rue Maurice Audin
69518 Vaulx-en-Velin
Plan d'accès
Tél : (33) 04 72 04 70 56 - Fax : (33) 04 72 04 77 43