UMR CNRS 5023

Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés


  • 001
  • 002
  • 003
  • 004
  • 005
  • 006
  • 007
  • 008
  • 009
  • 010
  • 011
  • 012
  • 013
  • 014
  • 015
  • 016
  • 017
  • 018
  • 019
  • 020
  • 021
  • 022
  • 023
  • 024
logo LEHNA

UMR CNRS 5023

Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes
Naturels et Anthropisés

DUBREUCQUE Roman
Stagiaire

Master 2 : BAH

Université Lyon 1
CNRS, UMR 5023 - LEHNA,
Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés
6, rue Raphaël Dubois - Bât. Forel
F-69622 Villeurbanne Cedex FRANCE

-

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.






  • L'augmentation des températures dans un contexte de changement climatique pourrait avoir un impact sur le rythme des cycles biogéochimiques. De plus, la réponse des organismes aux interactions biotiques pourrait modifier la composition fonctionnelle des communautés végétales. Il est donc fondamental d'étudier la réponse des espèces végétales et de leurs litières à l'augmentation des températures et aux contraintes biotiques afin de quantifier les impacts subséquents sur la productivité de l’écosystème.

    De part le faible impact des activités anthropiques sur ces derniers, les écosystèmes aquatiques des Kerguelen semblent être appropriés pour étudier ces phénomènes.

    Ce stage se basera sur des approches expérimentales : l’utilisation d’isotopes de carbone et d’azote pour tracer les flux de ces éléments ainsi que la mesure de plusieurs traits fonctionnels d’intérêt.

    Il aura pour objectif d’évaluer les conséquences de la réponse fonctionnelle des macrophytes aux interactions biotiques couplées au stress thermique sur la productivité et les cycles biogéochimiques de l’écosystème aquatique.

    Increasing temperatures under climate change could impact the rate of biogeochemical cycles. In addition, the response of organisms to biotic interactions could modify the functional composition of plant communities. It is therefore essential to study the response of plant species and their litter to increased temperatures and biotic constraints in order to quantify the subsequent impacts on ecosystem productivity. Due to the moderate impacts of anthropogenic activities in the French Southern and Antarctic Lands, the aquatic ecosystems of Kerguelen seem to be appropriate to study these phenomena.

    This internship will be based on experimental approaches: the use of carbon and nitrogen isotopes to trace the fluxes of these elements and the measurement of several functional traits of interest.

    The objective is to evaluate the consequences of the functional response of macrophytes to biotic interactions coupled with thermal stress on the productivity and biogeochemical cycles of the aquatic ecosystem.

Site de la Doua
Université Claude Bernard - Lyon I
CNRS, UMR 5023 - LEHNA (Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés)
3-6, rue Raphaël Dubois - Bâtiments Darwin C & Forel, 69622 Villeurbanne Cedex
43, Boulevard du 11 novembre 1918
Plan d'accès
Tél. : (33) 4 72 43 29 53 - Fax : (33) 4 72 43 11 41
Site de Vaulx-en-Velin
ENTPE
CNRS, UMR 5023 - LEHNA (Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés)
3, rue Maurice Audin
69518 Vaulx-en-Velin
Plan d'accès
Tél : (33) 04 72 04 70 56 - Fax : (33) 04 72 04 77 43