UMR CNRS 5023

Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés


  • 001
  • 002
  • 003
  • 004
  • 005
  • 006
  • 007
  • 008
  • 009
  • 010
  • 011
  • 012
  • 013
  • 014
  • 015
  • 016
  • 017
  • 018
  • 019
  • 020
  • 021
  • 022
  • 023
  • 024
logo LEHNA

UMR CNRS 5023

Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes
Naturels et Anthropisés

LALOI Patrick
MCU

Enseignant chercheur : E2C
Responsable scientifique : Chargé de politique RSE

Université Lyon 1
CNRS, UMR 5023 - LEHNA,
Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés
6, rue Raphaël Dubois - Bât. Forel
F-69622 Villeurbanne Cedex FRANCE

(+33) 04 72 43 12 94

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.




  • Activités transverses

    Intégré depuis Août 2022 à l’équipe E2C après 16 ans de détachement hors de l’Université Lyon1, je contribue à des activités transverses au sein du LEHNA et de l’UFR Biosciences.

    Ces activités transverses sont :

    • La démarche de réduction de l’empreinte écologique des activités du LEHNA et de l’UFR Biosciences
    • Le développement de la formation initiale en alternance pour les formations proposées par l’UFR Biosciences

    Mes activités passées :

    1 - De 2006 à 2022 j’ai été détaché à l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire. Cet Institut est l’expert public en matière de recherche et d’expertise sur les risques nucléaires et radiologiques (www.irsn.fr).

    De 2019 à 2022, j’ai dirigé le laboratoire de recherche sur les effets des radionucléides sur les écosystèmes. Les travaux de ce laboratoire s’orientaient selon quatre lignes directrices :

    • L’analyse sur des microcosmes reconstitués de la réponse de communautés impliquées dans la dégradation de litières de feuilles et des processus fonctionnels associés pour préciser la trajectoire fonctionnelle de ces écosystèmes reconstitués,
    • L’étude des réponses évolutives des populations, avec des caractérisations au niveau génomique et physiologiques des processus adaptatifs (nématodes, daphnies et batraciens),
    • Des études sur la reproduction et le développement pour caractériser la transmission des effets à la descendance et en particulier l’impact sur les stades critiques du développement (nématodes et poissons),
    • des démarches modélisatrices pour une analyse intégrative des effets en expérimentant la démarche AOP sur quelques organismes aquatiques pour mener une comparaison de la radiosensibilité entre certaines espèces aquatiques.

    De 2012 à 2019, j’ai dirigé le service de la programmation et des stratégies scientifiques de l’IRSN en contribuant :

    à l’élaboration du plan moyen terme de l’IRSN, à sa mise en œuvre et son suivi en particulier au travers de revues de projet,

    à la coordination de  l’ensemble des partenariats nationaux de l’IRSN (Autorités, Directions ministérielles, agences sanitaires, CNRS, EPST, Industriels, …),

    au pilotage du processus de formation par la recherche (90 doctorants, 20 post-doctorants),

    à la coordination des projets ANR de l’IRSN financés dans le cadre du projet « recherche en sûreté nucléaire et radioprotection » : AGORAS, AMORAD, DEMETERRES, DENOPI, MIRE, MITHYGENE, ORIGAMIX, PERFROI , PRIODAC et SINAPS.

    De 2006 à 2012 j’ai contribué à la direction du Service de Radiobiologie et d’Epidémiologie, ce service comportait 4 laboratoires de recherche et d’expertise.

    Le Laboratoire de Dosimétrie Biologique avec des activités de recherche et d’expertise pour caractériser le taux d’aberrations chromosomiques, le niveau d’expression de groupes de gènes en réponse à une exposition aux rayonnements ionisants. Cet ensemble d’approches vise à développer des méthodes pour reconstituer la dose reçue par un individu exposé aurayonnements ionisants quelle que soit la nature et la caractéristique de l’irradiation (externe, interne, hétérogène, ancienne).

    Le Laboratoire de Radiopathologie et de Thérapies Expérimentales avec des activités de recherche et d’expertise orientée vers le développement d’outils d’évaluation et de stratégies thérapeutiques dans le but de maîtriser et gérer les effets des irradiations aux fortes doses. Les travaux expérimentaux entrepris visent à comprendre les mécanismes biologiques d’initiation et de progression des complications cliniques des tissus irradiés pour en améliorer le diagnostic et le traitement.

    Le Laboratoire de Radiotoxicologie Expérimentale avec des activités expérimentales pour acquérir des données nécessaires à l’évaluation des niveaux et des conséquences de l’incorporation de radionucléides (Uranium, Césium, Strontium) présents en faible quantité et de déterminer leurs effets sur les organismes.

    Le Laboratoire d'Epidémiologie des Rayonnements Ionisants avec des études épidémiologiques sur les effets des faibles doses de rayonnements ionisants dont l’objectif est d’évaluer et modéliser les effets des rayonnements à l'échelle des populations. Les bases de données dont dispose le laboratoire concernent des expositions professionnelles (mineurs d’Uranium, travailleurs des entreprises du cycle de l’Uranium) ou des expositions ayant pour origine des traitements ou des examens médicaux (patients et professionnels de santé).

    J’ai contribué à plusieurs missions d’expertise notamment sur le risque de leucémies infantiles autour des installations nucléaires dans le monde et lors de l’accident nucléaire de Fukushima, des accidents de radiothérapie d’Epinal et de Toulouse.

    • De 2006 à 1993 comme Maître de Conférences à l’Université Lyon 1. Nous avons montré qu’coli K-12 est susceptible de réguler l’expression de certains de ses gènes en fonction du pH du milieu de culture, que cette régulation a une origine transcriptionnelle et que le complexe CRP-AMPc est au centre des mécanismes impliqués. Nous avons montré que l’expression différentielle des gènes en fonction du pH du milieu de culture résulterait d’une compétition entre les différentes sous-unités sigma de l’ARN polymérase pour le cœur de l’ARN polymérase. A partir de 2004, avec des équipes qui s’intéressaient à des souches d’E. coli productrices de Shiga-toxines (souches STEC). Ces souches sont très résistantes à l’acidité et nous avons entrepris une démarche pour cloner les allèles des différents gènes dont les produits confèrent à ces souches une hyper-résistance à l’acidité. Ce projet a été concrétisé par l’obtention en 2006 d’un financement de l’ANR dans le cadre du Programme National de Recherche en Alimentation (Responsable du projet C. Vernozy, Pr ENV Lyon). A partir de cette période j’ai collaboré avec le laboratoire de Spectrométrie Ionique et Moléculaire de l’Université Lyon1 pour l’acquisition de données phénotypiques sur les bactéries par spectroscopie de plasma induit par laser.
    • de 1992 à 1985
    • Durant mon stage post-doctoral au Medical college of Viginia (USA ) par génie génétique j’ai construit et purifié des peptides chimériques, j’ai caractérisé leur capacité à déclencher une réponse immunitaire dirigée contre les glucosyltransférases de Streptococcus mutans. L’activité de ces enzymes permet à mutans de coloniser la surface des dents et de déclencher des caries dentaires.
    • Durant ma thèse j’ai contribué à initier le lancement d’un nouveau sujet de recherches et nos travaux ont participé à la description au niveau moléculaire des mécanismes biochimiques, physiologiques et génétiques mis en œuvre par les lactobacilles pour dégrader les caséines du lait en acides aminés.
  • 2022

    Tollefsen KE, Alonzo F, Beresford NA, Brede DA, Dufourcq-Sekatcheff E, Gilbin R, Horemans N, Hurem S, Laloi P, Maremonti E, Oughton D, Simon O, Song Y, Wood MD, Xie L, Frelon S2022 - Adverse outcome pathways (AOPs) for radiation-induced reproductive effects in environmental species: state of science and identification of a consensus AOP network. International Journal of Radiation Biology, 19:1-16. (10.1080/09553002.2022.211031)

    Car C, Gilles A, Armant O, Burraco P, Beaugelin-Seiller K, Gashchak S, Camilleri V, Cavalié I, Laloi P, Adam-Guillermin C, Orizaola G, Bonzom JM., 2022 - Unusual evolution of tree frog populations in the Chernobyl exclusion zone. Evolutionary Applications, 26;15(2):203-219. (10.1111/eva.13282)

    2010

    Sémont A, Mouiseddine M, François A, Demarquay C, Mathieu N, Chapel A, Saché A, Thierry D, Laloi P, Gourmelon P., 2010 - Mesenchymal stem cells improve small intestinal integrity through regulation of endogenous epithelial cell homeostasis. Cell Death Differentiation, 17(6):952-61. (10.1038/cdd.2009.187)

    2008

    Laurier D, Jacob S, Bernier MO, Leuraud K, Metz C, Samson E, Laloi P., 2008 - Epidemiological studies of leukaemia in children and young adults around nuclear facilities: a critical review. Radiation Protection Dosimetry. 132(2):182-90. (10.1093/rpd/ncn262)

    2006

    Baudelet, M., Yu, J., Bossu, M., Jovelet, J., Wolf, J., Amodeo, T., Frajalon, E., Laloi, P. 2006 - Discrimination of microbiological samples using femtosecond laser-induced breakdown spectroscopy.  Applied Physics Letters, 89(16). (doi.org/10.1063/1.2361270)

    Baudelet, M., Guyon, L., Yu, J., Wolf, J. -., Amodeo, T., Frajafon, E., Laloi, P. 2006 - Femtosecond timeresolved laser-induced breakdown spectroscopy for detection and identification of bacteria: A comparison to the nanosecond regime.  Journal of Applied Physics, 99(8). (10.1063/1.2187107)

    Baudelet, M., Guyon, L., Yu, J., Wolf, J., Amodeo, T., Frajafon, E., Laloi, P. 2006 - Spectral signature of native CN bonds for bacterium detection and identification using femtosecond laser-induced breakdown spectroscopy. Applied Physics Letters, 88(6). (10.1063/1.2170437)

    2003

    Canet S, Heyde M, Portalier R, Laloi P., 2003 - Involvement of phospholipids in resistance and adaptation of Escherichia coli to acid conditions and to long-term survival. FEMS Microbiollogy Letters, 29;225(2):207-11. (10.1016/S0378-1097(03)00515-9)

    2001

    Chagneau C, Heyde M, Alonso S, Portalier R, Laloi P., 2001 - External-pH-dependent expression of the maltose regulon and ompF gene in Escherichia coli is affected by the level of glycerol kinase, encoded by glpK. Journal of Bacteriology, 183(19):5675-83. (10.1128/JB.183.19.5675-5683.2001)

    2000

    Heyde M, Laloi P, Portalier R.J., 2000 - Involvement of carbon source and acetyl phosphate in the external-pH-dependent expression of porin genes in Escherichia coli.  Bacteriol., 182(1):198-202. ( 10.1128/JB.182.1.198-202.2000)

    1998

    Alonzo S, Heyde M, Laloi P, Portalier R., 1998 - Analysis of the effect exerted by extracellular pH on the maltose regulon in Escherichia coli K-12. Microbiology (Reading) 144 ( Pt 12):3317-3325. ( 10.1099/00221287-144-12-3317)

    1996

    Laloi P, Munro CL, Jones KR, Macrina FL., 1996 - Immunologic characteristics of a Streptococcus mutans glucosyltransferase B sucrose-binding site peptide-cholera toxin B-subunit chimeric protein. Infect Immun. 64(1):28-36. (10.1128/iai.64.1.28-36.1996)

Site de la Doua
Université Claude Bernard - Lyon I
CNRS, UMR 5023 - LEHNA (Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés)
3-6, rue Raphaël Dubois - Bâtiments Darwin C & Forel, 69622 Villeurbanne Cedex
43, Boulevard du 11 novembre 1918
Plan d'accès
Tél. : (33) 4 72 43 29 53 - Fax : (33) 4 72 43 11 41
Site de Vaulx-en-Velin
ENTPE
CNRS, UMR 5023 - LEHNA (Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés)
3, rue Maurice Audin
69518 Vaulx-en-Velin
Plan d'accès
Tél : (33) 04 72 04 70 56 - Fax : (33) 04 72 04 77 43